Arbres sous la neige.

De la neige à Ottawa

Début février, je suis allée passer quelques jours près d’Ottawa, chez des ami•es. Le programme du weekend n’a pas été exceptionnel, et c’est sûrement pour cela que j’ai tant tardé à me décider à écrire un article. J’ai tout simplement passé du temps avec mes ami•es et décompressé de la vie citadine torontoise. Ce sera donc une sorte de rétrospective placée sous le signe de la neige à Ottawa. Neige, un mot que vous allez lire au moins douze mille fois.

Train le jeudi

Le 1er février, j’ai travaillé le matin et suis allée prendre un train en début d’après-midi. J’avais décidé de ne pas m’embêter avec la location d’une voiture. Ce court voyage a donc été pour moi l’occasion de prendre le train pour la première fois au Canada ! Un jour je vous raconterai tout ce que j’aime dans les voyages en train.

Union Station, la gare de Toronto a l’air bien trop grande pour le nombre de personnes s’y trouvant. Le trajet jusqu’à Ottawa dure environ 4h30, mais le train est équipé du wifi et la vue offerte par le trajet est assez sympathique. La voie ferrée longe la rive du lac Ontario pendant un petit moment et traverse la campagne ontarienne.

Union Station, à Toronto.

Rails du train Toronto-Ottawa.

À Toronto, la neige avait fondu et les températures dépassaient le zéro. Mais à 350 km de là (à vol d’oiseau), toute la région de la capitale nationale était sous la neige.

Orteils gelés le vendredi

Le 2 février, nous sommes allé•es à l’ouverture du 40e Bal de Neige au parc de la Confédération. J’y avais déjà assisté il y a deux ans, lorsque j’habitais à Ottawa. Comme la fois dernière, j’ai de nouveau souffert du froid… Mes orteils me faisaient horriblement mal et la buée de ma respiration a gelé sur mes lunettes. Le parc était agrémenté de sculptures de glace, et un concert avait lieu. Mais c’était tellement nul qu’on a dû y rester autant de temps qu’il m’a fallu pour écrire ce paragraphe.

Sculpture de glace au Bal de neige 2018.

Sculpture de glace au Bal de neige 2018.

Lac du samedi

Le 3 février, il faisait beau (mais froid) et on en a profité pour se promener un petit peu. Un petit peu, parce que marcher dans le froid n’est pas la meilleure activité au monde. Nous avons déjeuné au Tonique, un restaurant situé à Chelsea. Le soir, nous sommes allé•es souper chez un ami et avons fait une promenade jusqu’à un lac enneigé.

Brouette.

Restaurant Tonique, à Chelsea.

Lac enneigé.

Chemin enneigé.

Lac enneigé.

Déneigeuse du dimanche

Le 4 février, de légères mais tenaces chutes de neige nous attendaient au réveil. Qui dit chutes de neige dit déneigement. Je suis très contente d’avoir pu tester la déneigeuse électrique, un petit bolide qui enlève la neige en panaches. Pour le reste, la campagne a ce côté enneigé très charmant car immaculée, à peine effleurée par quelques animaux.

Arbres sous la neige.

Arbres sous la neige.

Arbres sous la neige.

Arbres sous la neige.

Déneigeuse électrique.
C’est quand même un truc à essayer une fois.

Je n’ai pas pris de photo de l’après-midi à cause de… la neige bien sûr. Nous sommes retourné•es au Bal de Neige, mais cette fois-ci au Domaine des flocons où j’ai pu tester pour la première fois la bouée sur neige. Une activité pour tous les âges : on gravit une petite colline en tirant une grosse bouée, on s’assoit ensuite sur ladite bouée, une gentille personne animatrice la pousse (plus ou moins fort, en la faisant tourner ou pas) et on glisse jusqu’en bas de la pente. En vrai ça fait un peu mal aux fesses.

Traversée ensoleillée le lundi

Le 5 février, la météo contrastait étonnamment avec celle de la veille. Comme les conditions le permettaient, j’ai traversé la rivière des Outaouais à pied. Pas sur l’épaisse couche de glace et de neige qui la recouvrait, mais via le pont Alexandra. Le soleil, la marche et mes quatre couches de vêtements étaient suffisants pour me garder au chaud, malgré les -15°C.

Neige en outaouais

La rivière des Outaouais sous la neige.

Pont Alexandra, Ottawa.

Colline du Parlement, Ottawa.

Canal Rideau, Ottawa.

Je ne me suis pas attardée longtemps car il fallait que je prenne un bus pour rejoindre la gare. Puis je suis rentrée à Toronto, contente de ce weekend qui m’a permis de faire une pause. Par contre, j’en ai marre d’aller à Ottawa quand il neige, alors la prochaine fois ce sera en été ou à l’automne.

4 Commentaires

  • Répondre Justine 23 avril 2018 à 10:25

    les photos sont magnifiques en tout cas !!

  • Répondre Lair_co 23 avril 2018 à 21:18

    La photo de la sculpture est superbe, wahou, et celles des sapins enneigés aussi, quelle atmosphère <3

    • Répondre Cécile 23 avril 2018 à 22:37

      Merci <3
      J'étais moi-même étonnée d'avoir réussi à prendre une photo nette de nuit, alors que j'avais les doigts gelés et pas de trépied...

    Laisser un commentaire