Prendre le temps à Montréal… encore

La rue St Denis.

Je suis retournée à Montréal ! Je vous ai déjà raconté à quel point j’aimais aller passer quelques jours dans cette ville, m’y promener, flâner et ne rien y faire de particulier.

Encore une fois

J’ai donc remis ça le dernier weekend d’août. J’avais besoin d’une coupure. L’an dernier, je me suis dit que ce serait bien si je ne passais pas l’été à Toronto. Sauf que les circonstances en ont décidé autrement : je ne pouvais pas vraiment abandonner mon nouvel emploi. Même si j’ai pu me faire un petit weekend déconnexion en juillet, l’envie de partir un peu plus longtemps se faisait sentir.

J’ai donc pris deux jours de congé pour rallonger la fin de semaine, j’ai réservé un aller-retour en bus, et je me suis offert quatre jours de détente à Montréal. Dans mon cas, la détente ne consiste pas à me prélasser sur un transat au bord de l’eau. Je préfère plutôt marcher, flâner, me rendre dans quelques endroits repérés au préalable et m’arrêter pour lire et manger.

Une escapade en demi-teinte

Sans vouloir revenir dessus, les circonstances ont été un peu particulières. Peut-être que cette escapade a été « la pire » de toutes. Avec des guillemets, parce que ce n’était pas si pire non plus. J’ai pris assez peu de photos, j’en ai  seulement 45 pour quatre jours, c’est loin de ce que je suis capable de produire. D’ailleurs, n’ayant pratiquement rien planifié, j’ai aussi du mal à écrire cet article… Que dire quand on n’a déjà vu et écrit sur ce sujet, quand on n’a rien fait de nouveau ?

Vendredi : déambulations sur le Plateau

J’ai commencé la journée par aller prendre un petit-déjeuner au Café Dei Campi, un café végane où je n’avais pas encore eu l’occasion de me rendre. Maintenant habituée aux formats nord-américains, j’ai été surprise par la taille – plus européenne – du café !

Le Café Dei Campi.

J’ai passé le reste de la journée à me promener dans ce qui est en général le centre névralgique de mes escapades montréalaises : Mile End et le Plateau.

Une maison à Montréal. Une maison à Montréal. Des vélos à Montréal, devant un graffiti. Détail d'une maison à Montréal. Des vélos à Montréal, devant un graffiti. Une maison à Montréal.

Samedi : des couleurs partout

Le samedi a été rempli de couleurs : sur les maisons, sur les murs, dans mon assiette, et au-dessus de ma tête.

J’ai descendu la rue Saint Denis et je suis allée faire un tour au Carré Saint Louis. Après un détour par la friperie Eva B., je suis allée manger au buffet de Resto Vego. J’ai continué mes déambulations sur Sainte Catherine. J’en avais parlé l’an dernier, en été la rue est ornée de boules roses. Cette année, à l’occasion des 32 ans du Village gai, les boules ont changé de couleur. 18 nuances représentent ainsi l’arc-en-ciel du drapeau LGBT. On peut même monter sur une petite passerelle pour surplomber la rue.

Des maisons du Carré Saint Louis à Montréal.
Carré Saint Louis
Devant la friperie Eva B.
Eva B.

Graffiti sur un mur.

Resto Vego.
Resto Vego

Rue Sainte Catherine. Rue Sainte Catherine. Rue Sainte Catherine.

Dimanche : un tour dans le Vieux Port

Je ne suis pas une grande fan du quartier du Vieux Port, beaucoup trop touristique à mon goût. Malgré tout, j’aime assez son architecture européenne. J’ai dégusté les merveilleux falafels de la Panthère verte, accompagnés d’une salade composée de plein de bonnes choses. 

Vieux Port de Montréal Vieux Port de Montréal Vieux Port de Montréal Le Marché Bonsecours et la grande roue. Une maison à Montréal.

La Panthère Verte.
La Panthère Verte

Lundi : fin de séjour

Lundi, j’ai commencé la journée en prenant un petit-déjeuner au Délicieux Veg Fusion Café avec mon amie Myriam (coucou ❤︎). On a toutes les deux pris le Qi Chi Power Bowl : un porridge de quinoa avec des fruits. On s’est un peu promenées, puis je suis allée prendre le bus pour rentrer à Toronto.

Délicieux Veg Fusion Cafe.

Dragon Flowers à Montréal. Graffiti "Oups ! J'ai pas mis les traits noirs". Prendre le temps à Montréal, c’est cool, mais peut-être qu’il faudrait que je prévois un peu plus de choses la prochaine fois…

4 Comments

  1. Même si tu n’es pas très inspirée, tes photos sont toujours aussi belles et elles nous permettent de découvrir des choses sous des angles parfois surprenants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *