L’hiver canadien à Toronto : le point 2017

Le mois d’avril vient de commencer, autant dire que tout le monde attend l’arrivée du printemps avec impatience. L’hiver canadien à Toronto n’a pourtant pas été si horrible, comparé à l’an dernier à Ottawa, et à ce que Montréal semble subir tous les ans…

Toronto Hiver 2017

Prémisses en décembre…

Le lendemain de la chute des premières neiges en décembre, je suis allée me promener au bord du lac Ontario et dans le Music Garden. Malgré le brouillard épais qui tombait sur la ville, j’ai tout de même apprécié cette promenade rafraîchissante et un peu féérique. Au début de l’hiver, on est toujours ravi-e-s de (re)découvrir la neige.

Hiver canadien 2017 - Music Garden Hiver canadien 2017 - Music Garden Hiver canadien 2017 - Music Garden Hiver canadien 2017 - Music Garden Hiver canadien 2017 - Music Garden Hiver canadien 2017 - Music Garden Hiver canadien 2017 - Music Garden Hiver canadien 2017 - Music Garden

… suivies par la grosse tempête

Une semaine plus tard, nous avons essuyé une grosse tempête et ce sont plusieurs dizaines de centimètres qui sont tombés sur la ville. On a dû se mettre à pelleter, mon activité favorite (enfin à petite dose bien sûr) de l’hiver canadien. Je partais en vacances en France quelques jours après, j’ai dû prendre un taxi pour aller jusqu’à la station de métro, car il est impossible de faire rouler une valise dans la neige.

Toronto Hiver 2017
10 décembre 2016
Toronto Hiver 2017
17 décembre 2016

Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017

J’étais ravie de pouvoir enfin associer la neige à Noël. C’est donc dans un manteau tout blanc et duveteux que j’ai quitté Toronto en décembre.

High Park en janvier

À mon retour début janvier, toute la neige avait fondue et la ville avait repris sa couleur grise habituelle. Seule la glace a fait de la résistance, notamment à High Park. Quelques personnes téméraires s’aventuraient en patins à glace sur l’étang Grenadier, quand bien même le drapeau rouge signalait l’interdiction de patiner. Il existe un drapeau orange signifiant que l’on peut patiner à nos risques et périls, mais aucun drapeau vert.

Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017

La résistance en février

Février et mars ont été deux mois particulièrement chauds. Les quelques grosses chutes de neige que nous avons essuyées ont en général fondues dans la nuit suivante. Souvent, c’est la pluie qui a tout emporté.

Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017 Toronto Hiver 2017

À Toronto la neige et le froid sont toujours présents en ce début du mois d’avril, de quoi nous rappeler que l’hiver ne plaisante pas, et que la météo n’a pas fini de faire des caprices. En tout cas, cette année l’hiver ne m’a pas semblé insurmontable. Au fond de moi, je suis même un peu déçue… Ce n’était pas comme dans les clichés sur le Canada…

1 commentaire

  • Répondre Floriane 16 juin 2017 at 17:33

    Nous arrivons à Toronto mi janvier et je découvre avec joie tes photos !
    L’automne et l’hiver sont mes saisons favorites et la période de Noël est enchanteresse pour moi. Je suis un peu déçu d’ailleurs d’arriver au Canada après Noel (mais je ne me voyais pas passer mes fêtes loin de mes proches).
    Merci pour cet article qui me rassure beaucoup : l’hiver au Canada on peut le surmonter !

  • Laisser un commentaire