feuille d'érable

Bilan : six autres mois au Canada

Après un premier bilan de mes six premiers mois canadiens, voilà la suite : mai-octobre 2016, avec du changement et de l’allégresse.

Mai 2016

C’est officiel, j’ai pris la décision de quitter Ottawa. Officiel pour tout le monde sauf au travail : je n’ai pas de préavis à donner mais par politesse, une semaine avant de partir j’en informe ma responsable (qui est ravie pour moi) et l’agence de placement qui m’emploie (qui est beaucoup moins contente). C’est vraiment un gros poids qui s’envole, la perspective de recommencer ailleurs ne m’effraie pas et même, elle me réjouit. Mai rime avec « improviser avec les restes de nourriture de mon étagère et du congélateur ». Mai 2016, c’est aussi plein de tulipes colorées à Ottawa, de beaux paysages et une virée à Kingston.

Bilan 2 Mai

Juin 2016

Le 1er juin était un mercredi, je m’en souviens car c’est le jour où je suis montée dans un bus Greyhound avec un aller simple pour Toronto. Adieu Ottawa. J’ai découvert ma nouvelle maison et mes nouveaux colocataires pour le mois. J’ai entrecoupé mon HelpX avec des balades à vélo et une recherche d’emploi intensive. Mes efforts ont été payants puisque j’ai décroché un poste qui me convenait ! Après le boulot vient le dodo, je me suis mise en quête d’un appartement, que j’ai aussi rapidement trouvé, même s’il n’est pas parfait. Ma vie sociale torontoise se développe doucement mais sûrement.

Bilan 2 Juin

Juillet 2016

Juillet a commencé sur les chapeaux de roues avec la célébration du Canada Day, un déménagement et une marche des fiertés LGBTQ. Je me suis tranquillement installée dans mon nouveau chez-moi, j’ai supporté plus facilement que prévu la chaleur et j’ai continué à rencontrer du monde. Je me suis sentie en vacances le temps d’un weekend à Ottawa, j’étais ravie d’entendre l’accent québécois et les expressions qui vont avec. Je n’avais pas réalisé à quel point ça me manquait à Toronto.

Bilan 2 Juillet

Août 2016

En août, je me suis souvenue qu’il ne fallait pas que je m’empêche de faire des choses pour l’unique raison que je ne connaissais personne. J’ai participé à plusieurs meetups et rencontré plein de gens sympas. J’ai visité un peu la région de Niagara et suis allée camper. Ma zone de confort s’assouplit, tout comme mon corps grâce au yoga que je pratique chez moi cinq à six fois par semaine.

Bilan 2 Août

Septembre 2016

Septembre a été bien rempli : je suis retournée à Montréal lors d’une longue fin de semaine, j’ai bien mangé au Veg Food Fest, je suis allée faire un roadtrip sur la péninsule de Bruce. J’ai rangé mes sandales, l’été est déjà fini et il est passé à une vitesse incroyable. J’ai envie de changement alors je fais couper mes cheveux, c’est la première fois depuis plus de 15 ans qu’ils s’arrêtent au-dessus de mes épaules. En parlant de changement, l’automne arrive et s’installe, les arbres revêtent de nouvelles couleurs et les températures rafraîchissent considérablement. Toronto me plaît de plus en plus. Le 29 septembre, je monte dans un bus et pars pour quelques jours à New York.

Bilan 2 Septembre

Octobre 2016

Octobre commence donc aux États-Unis : un séjour dans la grosse pomme en demi-teinte, mais que je réussis à apprécier malgré une première journée assez pourrie, heureusement sauvée grâce à deux amis torontois retrouvés sur place. Je prends l’avion pour rentrer à Toronto et fais valider mon nouveau visa à l’immigration. C’est reparti pour deux années canadiennes et je laisse échapper quelques sanglots de joie pendant le trajet jusqu’à chez moi. Mon entreprise me confie un gros projet désorganisé qui m’épuise et me stresse pendant 10 jours, mais me permet de m’essayer à de nouvelles compétences. Je célèbre aussi mon premier Thanksgiving et puis Halloween.

Bilan 2 Octobre

De quoi seront faits les six prochains mois ? On verra ça rapidement, mais je pense que Toronto, l’Ontario et la neige y auront une grande place !

2 Commentaires

  • Répondre Gabrielle 3 novembre 2016 at 10:03

    6 mois bien remplis !

  • Laisser un commentaire