[Roadtrip] En route vers la Péninsule de Bruce #1

Travailler cinq jours par semaine ne laisse pas forcément beaucoup de temps pour aller visiter le Canada. C’est donc toujours avec plaisir que je profite des weekends pour m’échapper de Toronto et partir explorer les environs. Sachant que les environs peuvent être situés jusqu’à quatre ou cinq heures de route de la ville, comme par exemple la Péninsule de Bruce, un petit joyau ontarien au bord du lac Huron.

16-09-24-brucepen03

Nous sommes partis samedi en fin de matinée, en direction du nord. Il y avait peu de circulation, le trajet a donc été relativement rapide. Le paysage ontarien au nord de Toronto est légèrement vallonné et alterne entre champs, prés et forêts. L’été a cédé sa place à l’automne que l’on voit s’installer lentement : les arbres commencent à changer de couleurs et l’on découvre peu à peu des petites taches orangées au milieu d’un océan encore bien vert.

16-09-24-brucepen01

16-09-24-brucepen02

16-09-24-brucepen06

Owen Sound

Notre première étape a été Owen Sound, une charmante petite bourgade au sud de la péninsule. Nous n’avons pas visité la ville, seulement parcouru quelques rues, avec une pause déjeuner dans l’unique restaurant végétarien : The Bleeding Carrot (« la carotte qui saigne », ça ne s’invente pas !).

16-09-24-owensound01 16-09-24-owensound02 16-09-24-owensound03 16-09-24-owensound04

16-09-24-owensound05

16-09-24-owensound06
The Bleeding Carrot

16-09-25-owensound01

Inglis Falls

On a repris le volant pour un court détour aux chutes d’Inglis. Le point de vue sur la vallée est superbe. C’était notre premier point de vue du weekend, on a eu l’impression d’en prendre plein les yeux, mais ça, c’était parce qu’on n’avait pas encore idée de ce que les prochaines heures allaient nous réserver. Hautes de 18 mètres et connues comme étant les « plus belles chutes de la région », elles n’étaient pas aussi impressionnantes que ce à quoi on s’attendait. On ne pouvait même pas s’en approcher, juste les regarder de loin.

En revanche, j’ai été beaucoup plus captivée par l’environnement alentour : on se serait crus au milieu d’une guerre entre les rochers et les arbres, minéraux contre végétaux, l’affrontement de deux camps pour dominer cet escarpement.

16-09-24-inglisfalls01

16-09-24-inglisfalls02

16-09-24-inglisfalls04

16-09-24-inglisfalls05

16-09-24-inglisfalls06

Avec un sentiment un peu mitigé, on a repris la route en regardant le paysage défiler sous nos yeux et nous avons enfin atteint la Péninsule de Bruce. Mais qui est ce Bruce au fait ? Ce n’est autre que James Bruce, également connu sous le nom de Lord Elgin. Il a été le gouverneur général du Canada entre 1847 et 1854, c’est-à-dire le représentant du roi du Canada (à l’époque Édouard VII).

16-09-24-brucepen05

Little Dunks

Nous avons décidé d’aller passer la soirée à Tobermory, la ville située à la pointe nord de la péninsule.

Avant d’aller dîner, nous sommes allés à la tour d’observation : 112 marches qui nous emmènent à 20 mètres au-dessus du sol, au-dessus des arbres, au-dessus de tout. La vue à 360° est magnifique. On aperçoit brièvement Tobermory, mais c’est le reste qui compte vraiment : la sensation que le bleu du lac Huron et le vert de la forêt de pins sont infinis, caressés par la lumière dorée du soleil couchant.

16-09-24-tobermory01 16-09-24-tobermory02

16-09-24-tobermory10

Au pied de la tour d’observation débute un petit sentier blanc qui s’enfonce dans une forêt de pins et de cèdres. En 15 minutes, il nous emmène jusqu’au belvédère de la baie Little Dunks, une petite crique de la baie Georgienne. Nous n’étions pas en face du soleil couchant, ce qui ne nous a pas empêché de profiter des lumières du crépuscule. L’endroit est très calme et reposant ; seul le bruit des vagues contre les rochers vient troubler le silence.

16-09-24-tobermory05

16-09-24-tobermory04 16-09-24-tobermory06 16-09-24-tobermory07

Tobermory

On a pu profiter des derniers rayons du soleil dans le petit port de la ville puis nous sommes allés manger. Le choix de restaurants est assez restreint à Tobermory et nous avons opté pour le Crowsnest Pub : rien de spécial mais de quoi se remplir l’estomac dans un cadre relativement agréable et sans prétention, avec un bon service.

Tobermory

Tobermory

Tobermory

J’espère avoir le temps de vous raconter la suite très bientôt (c’est par ici) ! Si vous voulez un petit aperçu de ce que l’on a vu et fait, allez faire un tour sur mon compte Instagram !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire