Happy Canada Day!

Le 1er juillet, c’est le Canada Day : le pays célèbre son anniversaire. Cette année, la confédération a 149 ans.

C’est donc la Fête du Canada puisqu’en québécois on emploie le terme fête plutôt qu’anniversaire. Naturellement, le 1er juillet est férié et si par hasard c’est un dimanche, le jour férié n’est pas perdu mais reporté au lundi 2.

On commémore l’Acte de l’Amérique du Nord britannique signé le 1er juillet 1867. Le peuple canadien célèbre ses droits et libertés. Des cérémonies de citoyenneté ont lieu un peu partout dans le pays au cours desquelles de nouveaux citoyens canadiens seront accueillis. Il existe même un test pour savoir à quel point on est Canadien-ne.

Alors, que fait-on le 1er juillet ? On peut chanter l’hymne national Ô Canada. Ou manger un gros gâteau.

Canada Day 1967
Bert Powell avec un gâteau pour la Fête du Canada – Photographe : Alexandra Studio, 1967

Pas de défilé militaire comme en France, ici c’est plutôt barbecue entre amis ou en famille (si on en a). Des festivités ont lieu un peu partout, les plus importantes se déroulant bien sûr à Ottawa, capitale oblige. Mais ce n’est pas cette année que j’y assisterai.

Au Québec, la fête du Canada est devenue la fête du déménagement puisque la plupart des baux locatifs se terminent à cette date. Auparavant celle-ci était fixée au 1er mai, jusqu’à ce qu’une loi de 1974 vienne la modifier afin de ne pas perturber l’année scolaire des enfants. Même si Toronto est loin du Québec, ici les locations commencent le plus souvent au 1er du mois (que ce soit juillet ou non). Le matin, entre deux averses, j’ai aidé une amie à transporter ses affaires jusqu’à son nouvel appartement. Je devais déménager le lendemain mais finalement mon appartement s’est libéré plus tôt. Ni une, ni deux, on a également déménagé mes affaires (toujours entre deux averses) jusqu’à mon nouveau chez moi. On combine toutes les fêtes !

Ce sont les couleurs du pays qui dominent : il y a du rouge et du blanc partout. Je trouvais déjà qu’il y avait beaucoup de drapeaux canadiens partout en temps normal, la fête nationale n’a fait qu’accentuer mon impression.

À Toronto, on a pu profiter de concerts gratuits au Harbourfront Centre, notamment celui des Montréalais de Nomadic Massive. Vers 23h, un feu d’artifice a illuminé le ciel au-dessus du lac Ontario. J’avais oublié de prendre mon appareil photo (c’est rare mais ça m’arrive…), mais de toute façon sans trépied il m’aurait été difficile de photographier quoi que ce soit.

Canada Day Fireworks Toronto 2014
Toronto, 2014 (Source)

Et pour revenir au test, je suis Canadienne à 55 %. Il me reste encore du chemin avant la citoyenneté… De toute façon il faudra que je passe par la résidence permanente avant, et c’est pas dit que je fasse une demande. Il est vrai que pour l’instant rien ne presse. Et vous, quel score avez-vous obtenu ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire