Canal Rideau

Le Canal Rideau

Bien que je vienne de m’installer à Toronto, il me reste des petites choses à vous dire sur Ottawa. Même si je l’ai déjà mentionné à plusieurs reprises, le Canal Rideau est tellement emblématique de la capitale qu’il mérite bien un article pour lui tout seul ! Il fait d’ailleurs parti des sites du patrimoines mondial de l’UNESCO, excusez du peu. Jusqu’à présent, j’ai pu le découvrir à la fin de l’automne, en hiver et à la fin du printemps. On est même allées voir son terminus près de Kingston quand nous avons visité cette ville, le temps d’un samedi.

Fin de l’automne : rideau gris et orangé

Quand je suis arrivée à Ottawa au début du mois de novembre, l’automne était presque fini et ses belles couleurs déjà parties. Il ne restait que quelques touches de orange au milieu de beaucoup de gris et de marron. Mais ça ne m’a pas empêché de pouvoir apprécier ce camaïeu.

Canal Rideau Canal Rideau Canal Rideau Canal Rideau

Hiver : rideau blanc givré

En hiver, l’eau du canal gèle et le temps de quelques semaines, il se transforme en patinoire géante, la plus grande du monde. Près de la rivière des Outaouais, les sept écluses sont prises dans les glaces.

Canal Rideau Canal Rideau Canal Rideau

Canal Rideau

Printemps : rideau verdi

Comme partout, au printemps le canal s’habille de vert. Les lieux semblent plus attrayants et on a une soudaine envie d’aller se balader sur les promenades aménagées tout du long.

Canal Rideau Canal Rideau Canal Rideau

Canal Rideau

Canal Rideau Canal Rideau Canal Rideau Canal Rideau Canal Rideau Canal Rideau Canal Rideau

D’Ottawa à Kingston

Le canal relie Ottawa à Kingston via plus de 200 kilomètres de voies navigables. En fait, seul un tronçon de 19 kilomètres a été construit par l’homme. Pour le reste, il s’agit des rivières Rideau et Cataraqui, et de lacs, comme celui du Colonel By, d’après le nom de l’initiateur du projet de construction du canal au XIXe siècle.

Kingston Mills
Lac Colonel By

Après notre escapade à Kingston, on est allées à Kingston Mills voir les premières (ou dernières) écluses du canal. On a eu de la chance car nous sommes tombées pile le jour de l’ouverture du canal à la navigation et avons pu regarder les éclusiers en pleine action. Les deux bateaux que nous avons vus quittaient le canal pour rejoindre le fleuve Saint-Laurent et le lac Ontario.

Kingston Mills Kingston Mills Kingston MillsAprès avoir descendu les quatre écluses de Kingston Mills, les bateaux poursuivent leur routes entre les arbres. Un ponton permet de les suivre encore un peu. Et si vous avez faim, une table de pique-nique et des fauteuils à quelques centimètres de l’eau n’attendent que vous.

Kingston Mills

Canal Rideau

Ça donne envie d’une balade sur l’eau tout ça, n’est-ce pas ?

1 commentaire

  • Répondre krn 15 juin 2016 at 08:31

    Joli reportage. Merci

  • Laisser un commentaire