[Parenthèse] Roadtrip en Irlande #4 : Wicklow et Dublin

Mercredi 27 mai, on s’est réveillées dans un Glendalough embrumé. Après Galway et le Connemara, il nous restait à peine deux jours de voyage avant de retourner en France. Cette échéance proche ne nous a pas empêché de continuer à profiter des magnifiques paysages irlandais !

Glendalough et le parc de Wicklow

En irlandais, Gleann Dá Loch signifie « Vallée des deux lacs ». À l’origine, il s’agissait d’un monastère construit par Saint Kevin au VIème siècle puis détruit par les Anglais à la fin du XVème. Il en reste une tour ronde haute de 33 mètres.

Glendalough

Glendalough

Glendalough
« Chiens interdits – Les chiens qui dérangent les moutons seront abattus ! »

On a décidé de faire une petite randonnée en suivant la Miners Walk le long de l’Upper Lake jusqu’aux ruines d’un village de mineurs. Pendant plus de 60 ans, des gisements de plomb, de zinc et d’argent ont été exploités dans la vallée. Le ciel était couvert et nous avons été surprises par une petite averse en chemin. La matinée était paisible, on avait l’impression d’être coupées du monde malgré les quelques touristes et coureurs que nous avons croisés. En revenant à Glendalough, on est tombées nez à nez avec des biches en train de manger tranquillement parmi les hautes herbes.

Wicklow

Old Military Road

On a repris la voiture et nous nous sommes mises en route pour Dublin. Nous avons emprunté la route 115 qui serpente parmi les montagnes du Wicklow entre Glendalough et la capitale. Cette route porte également le nom de Old Military Road : elle a en effet été construite par les Britanniques au début du XIXème siècle, alors qu’ils étaient pris dans un conflit face à des clans irlandais. Cette route leur a permis de placer stratégiquement des casernes militaires afin de surveiller le parc et d’y traquer plus facilement les rebelles.

Arrivée à Dublin

C’est sous des trombes d’eau que nous sommes arrivées à Dublin. Après avoir rendu la voiture à l’agence de location à l’aéroport, nous avons pris un bus pour nous rendre dans le centre-ville. Nous avions réservé une nuit dans une auberge de jeunesse et nous avons d’abord été y déposer nos affaires. Heureusement pour nous, la pluie s’était arrêtée de tomber et nous avons pu nous promener un peu avant et après le dîner : le parc St Stephen’s GreenGrafton Street, Trinity College, Temple Bar, les bords de la Liffey et Ha’penny Bridge.

Temple Bar
Temple Bar : un incontournable plein à craquer


Jeudi 28 mai, on s’est réveillées pour la dernière fois en Irlande. Ça fait un peu dernier jour des condamnées dit comme ça mais nous étions un peu triste d’être arrivées au terme de notre court voyage. Le programme de la journée consistait essentiellement à nous promener dans la ville et à visiter la Guinness Storehouse avant de nous rendre à l’aéroport en fin de journée.

Petite promenade dans Dublin

Après avoir pris un petit-déjeuner à l’auberge et mis nos bagages dans un casier, on est parties nous promener à nouveau dans Dublin. On est passées devant la cathédrale Saint-Patrick et puis nous nous sommes arrêtées pour visiter l’église Saint Audoen. On a vu que la visite était gratuite et puis à vrai dire, on a aussi profité des toilettes. À l’intérieur, on a eu droit à des explications de la part d’un monsieur passionné. Malheureusement j’ai tout oublié…

Cathédrale Saint Patrick
Cathédrale Saint Patrick

Guinness Storehouse

La grosse visite de la journée se situait à St James Gate et allait enfin pouvoir commencer : la Guinness Storehouse nous attendait. Il ne s’agit pas de la brasserie à proprement parler mais d’un entrepôt construit en 1904 où la bière était fermentée jusqu’à la fin des années 1980. À l’intérieur, un musée a été construit dans un bâtiment en verre en forme de pinte.

Guinness

La visite commence au rez-de-chaussée, on peut y découvrir le bail signé par Arthur Guinness en 1759 pour 9000 ans ! La suite présente les quatre ingrédients indispensables à la fabrication de la bière : l’eau, l’orge, le houblon et la levure. Au premier étage, on en apprend plus sur les moyens de transport de la Guinness en Irlande et à travers le monde, ainsi que sur l’histoire d’Arthur Guinness, le fondateur de la marque. On peut également admirer une immense sculpture appelée Made of More : il s’agit d’une pinte en bois sculptée par une vingtaine d’artistes qui représente l’histoire de la Guinness.

Guinness Storehouse

Guinness Storehouse

Guinness Storehouse
Made of More

Au deuxième étage se trouve la Salle de dégustation où l’on a pu profiter d’une véritable expérience sensorielle autour de la Guinness. On est d’abord allés dans une salle lumineuse où quatre fontaines de vapeurs dégagent les différents arômes de la bière. On nous a ensuite invité à nous rendre dans une seconde salle beaucoup plus sombre, la Velvet Chamber, où nous avons appris comme déguster une Guinness. On a également pu apprécier « l’effet cascade », c’est-à-dire le contraste entre sa couleur sombre et ses bulles claires.

Velvet Chamber

Le troisième étage est consacré à la publicité de la marque : on y trouve affiches, statues et vidéos.

Guinness

Guinness

Le quatrième étage propose une autre expérience : apprendre à tirer correctement sa pinte avec la Guinness Academy du Perfect Pint Bar. Eh oui, il ne s’agit pas de verser simplement la bière dans une pinte : il faut suivre un rituel en six étapes, appelé l’expérience Guinness, qui dure précisément 119,5 secondes. Tout un art !

  1. Choisir un verre Guinness propre et sec.
  2. Incliner le verre à un angle de 45° sous le robinet.
  3. Tirer la poignée du robinet tout en bas et remplir le verre aux trois-quarts.
  4. Laisser le verre reposer.
  5. Finir de remplir le verre en faisant en sorte que la mousse ne déborde pas.
  6. Déguster d’abord avec les yeux puis prendre une première gorgée.

À la fin du cours, on reçoit même un diplôme.

Perfect Pint Bar

Le cinquième étage est composé de restaurants qui proposent des plats cuisinés à la bière. Malheureusement rien de végétarien à la bière, donc j’ai pris autre chose. Au moins on avait une jolie vue. Au septième étage, le Gravity Bar offre une vue à 360° sur Dublin. Par contre, on aurait dit que tous les visiteurs s’étaient agglutinés à cet étage. Alors qu’on n’a pas presque pas fait la queue pour les activités et que personne ne nous marchait dessus lors de notre visite à travers les différents étages, le Gravity Bar était plein de touristes bruyants.

Après ces quelques trois heures passées à la Guinness Storehouse, on s’est encore un peu promenées dans la ville avant d’aller récupérer nos affaires à l’auberge et de filer prendre un bus pour nous rendre à l’aéroport.

Dublin

Dublin

Ces six jours en Irlande ont vraiment été super ! On avait assez bien préparé notre voyage, ce qui me semble important quand on reste peu de temps quelque part.  Louer une voiture a été une très bonne idée puisqu’on pouvait aller où l’on voulait quand on voulait sans être limitées par des horaires de bus ou de train. L’Irlande est un pays magnifique (ça je pense que tout le monde le sait) et j’ai hâte de pouvoir y retourner pour découvrir d’autres régions !

5 Commentaires

  • Répondre Irelandissocheek 27 mars 2016 at 16:14

    C’est vrai si on veut sortir de Dublin la voiture devient vite indispensable. Bien que le réseau de bus soit fourni. Mais on garde son indépendance et quel plaisir de pouvoir s’arrêter quand on le veut.

    • Répondre Cécile 11 avril 2016 at 16:53

      Oui, la voiture a ses avantages tout de même !

  • Répondre fleury bab 2 avril 2016 at 16:51

    contente de revoir ce beau pays …..

  • Répondre Jenn(' 17 juin 2016 at 16:21

    Salut !
    Début juillet je pars sur Dublin, et on compte passer une journée au parc de Wicklow, donc ton article est tip top !
    Plusieurs bus permettent de s’arrêter à différents petits villages, il y en a un que tu nous recommandes en particulier ?
    Merci ! =)

    • Répondre Cécile 19 juin 2016 at 08:22

      Hello Jenn, on avait loué une voiture donc je ne peux malheureusement pas répondre à ta question… En tout cas merci pour ton commentaire, et je te souhaite un beau séjour à Dublin et ses alentours, ce pays est magnifique 🙂

    Laisser un commentaire