Roadtrip en Irlande #1 : Galway et le Burren

J’ouvre une parenthèse par rapport au Canada, j’avais envie de vous raconter les six jours que j’ai passé en Irlande en mai 2015 en compagnie de ma pote Gabrielle. On a préparé notre court voyage bien en avance, à commencer par la réservation des billets d’avion en mars, puis la recherche de l’itinéraire et des hébergements dans les semaines qui ont suivi. On a aussi décidé de louer une voiture sur place afin d’être plus libres de nos mouvements.

Paris – Dublin – Galway

Samedi 23 mai, on s’est retrouvées très tôt à Porte Maillot, à Paris, pour aller prendre la navette qui nous a conduit à l’aéroport de Beauvais, puis on a embarqué à bord d’un vol RyanAir à destination de Dublin. On a ensuite pris une autre navette qui nous a conduit à l’agence de location de la voiture. On a commencé nos vacances par une mauvaise surprise, à savoir le paiement d’un surplus qui est sorti diaboliquement de derrière le comptoir. Ensuite je suis allée m’installer au volant de la petite Nissan qui allait nous promener pendant quelques jours. Vous le savez sans doute, en Irlande on conduit à gauche, c’est assez déstabilisant au début mais on s’y fait rapidement. Il faut savoir que conduire à gauche dans une voiture prévue pour la conduite à gauche est très naturel, je ne pense pas que cela soit aussi facile de conduire à gauche dans une voiture faite pour la conduite à droite.

On a rapidement rejoint l’autoroute et c’était parti pour quatre heures de route jusqu’à Galway. Il n’y avait pas grand monde, ce qui m’a permis de m’habituer à l’emplacement du levier de vitesses et des rétroviseurs. À Galway, c’est devenu légèrement tendu parce qu’on ne savait pas exactement où aller et le centre-ville était en travaux. On a dû en faire trois fois le tour. Finalement on a réussi à trouver la jolie petite maison d’Edward et Molly où nous avions réservé une chambre via le site AirBnb. On est allées manger dans un pub, on s’est promenées un peu dans la ville puis on a fait quelques courses avant de rentrer dîner et nous coucher.

Le Burren

Dimanche 24 mai, on a passé la journée dans le Burren, le « pays pierreux » dans le comté de Clare, au sud de Galway. Quand la géographie le permettait, on s’arrêtait en chemin. On a suivi la côte en contemplant l’océan si beau et nous sommes arrivées à Doolin où nous avons garé la voiture pour marcher un peu. On a simplement longé une route jusqu’à l’océan puis nous sommes revenues sur nos pas. En chemin on a rencontré un cheval qui avait l’air de s’ennuyer tout seul dans son grand pré vert. On a décidé de déjeuner à Gus O’Connor’s Pub qui propose toujours un plat du jour végétarien parmi tous les choix. Une bonne surprise !

Burren

Les falaises de Moher

Nous avons ensuite repris la voiture pour nous rendre aux célèbres falaises de Moher. C’est un site très touristique, il faut voir le nombre de voitures et d’autobus qui sont garés sur le parking, seul endroit disponible pour stationner dans le coin et à l’entrée duquel chacun des passagers d’un véhicule doit s’acquitter des frais de stationnement. C’est sous de grosses bourasques de vent que nous avons visité le site. Alors il est vrai que Moher est un passage un peu obligé lorsque l’on visite l’Irlande, mais ça en vaut vraiment la peine. La vue sur l’océan au-dessus des falaises est éblouissante, c’est propre et le centre des visiteurs est plutôt bien fait. Le site a d’ailleurs servi de décor à plusieurs films, notamment Harry Potter et le Prince de sang-mêlé. Il y a donc un sentier qui longe le bord de la falaise. Au début il est balisé avec un muret puis, à nos risques et périls, on peut continuer sur le sentier sablonneux sans rien pour nous empêcher de tomber. Personnellement j’ai peur du vide donc je ne me suis pas approchée du bord. J’ai aussi peur pour les gens près du vide, c’était embêtant. Les falaises sont également surplombées par la Tour O’Brien qui a été construite en 1835 sans autre but que celui de permettre aux gens (touristes) d’admirer la vue.

Falaises de Moher

Nous sommes retournées à Galway mais en passant par les terres cette fois-ci. Le soir nous avons été dîner au restaurant en suivant les recommandations d’Edward et de Molly : le Quay Street Kitchen avec un tofish and chips au menu. On en a aussi profité pour nous promener à nouveau dans les rues de la ville.

Burren

Galway

The Quay Street Kitchen

La suite au prochain épisode : le Connemara.

4 Commentaires

  • Répondre Gabrielle 19 janvier 2016 at 14:32

    Ouiiii l’Irlande !
    Mention spéciale aux portions bcp trop grosses qui sont impossibles à finir

    • Répondre Cécile 20 janvier 2016 at 13:38

      Y’a toujours mon estomac pour finir les plats 😀

  • Répondre Véro 28 janvier 2016 at 19:30

    Ah, ton article, Cécile, me donne furieusement envie de repartir à Galway! Merci de partager tous ces souvenirs, notamment le vent, la pluie et, j’ajoute, le beau temps immédiatement dans la foulée. Et pour les plats aux portions généreuses, jamais remarqué, peut-être est-ce parce que mes parents m’ont éduquée à toujours terminer ce qu’il y a dans mon assiette, peu importe les proportions, l’important, c’est l’unité de mesure « assiette »!
    Au fait
    1/ Très bonne année canadienne, il est encore temps!
    2/ Vive les scouts!
    Véro

    • Répondre Cécile 30 janvier 2016 at 03:08

      J’aimerais bien y retourner aussi ! Pour les proportions, j’ai un gros estomac donc j’ai rarement de problème de ce côté-là !

    Laisser un commentaire