Randonnée au parc de la Gatineau

Après une météo mitigée en semaine, on a eu droit à un superbe week-end ensoleillé et même pas froid (5-6° C). À 13h, j’avais rendez-vous devant la Cour Suprême pour rejoindre un groupe de randonneurs. Après avoir fait rapidement connaissance sur le parking, nous avons rempli quelques voitures et sommes allés au Parc de la Gatineau où d’autres randonneurs nous attendaient déjà. Au total, le groupe comptait 42 personnes !

Le Parc de la Gatineau se situe au Québec, c’est un endroit très prisé par les habitants du coin qui veulent prendre l’air, été comme hiver. Il est vraiment très grand : plus de 360 km2. On peut y faire de la randonnée, du ski, de la raquette, se baigner dans un lac, pêcher, faire de l’escalade, du canoë ou encore du vélo. La randonnée reste l’activité la plus simple et accessible pour ma part.

Un organisateur ouvrait la marche tandis qu’une autre la fermait, pour être sûr de ne perdre personne. Au début nous avons emprunté des chemins boueux, puis le sentier était entrecoupé par des gros rochers qu’il fallait escalader et quelques petits ruisseaux à franchir. Nous avons aussi marché en silence pendant une vingtaine de minutes. Il s’agissait de méditer un peu, en ne parlant pas pour écouter les bruits environnants : le vent qui fait bouger les branches des arbres, quelques rares oiseaux, l’eau qui coule sur les pierres, la boue qui fait chplouf et les feuilles mortes sous les chaussures.

Au bout d’un certain moment (j’avais mis mon téléphone dans mon sac à dos et je n’ai absolument pas regardé l’heure), nous sommes arrivés au chalet Keogan, un relais où nous avons fait une pause. À l’intérieur, les vaillants randonneurs peuvent s’asseoir et profiter de la chaleur du poêle à bois pour se détendre un instant.

Le retour au point de départ a été plus facile et également plus rapide. Nous avons terminé la randonnée alors que le soleil disparaissait. Après vérification de la présence de tout le monde, la plupart des gens sont partis. Une dizaine d’entre nous est allée boire une bière dans un pub du coin, puis nous sommes retournés en ville.

Par ce beau samedi ensoleillé, il aurait été vraiment dommage de se priver d’une randonnée !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire