Montréal : premiers pas

Mon arrivée à Montréal s’est déroulée sans encombre : l’avion a atterri avec 25 minutes d’avance et je n’ai pas eu de problème particulier lors du passage de la douane puis de l’immigration canadienne.

L’agent de l’immigration était très gentil, il m’a dit en plaisantant que j’avais sûrement dû entendre plein de mauvaises choses sur l’immigration canadienne. Il n’avait pas tort, je m’attendais en effet à beaucoup de questions. C’est le problème des témoignages négatifs qui nous donnent un a priori pour notre future expérience. J’ai rejoint le centre-ville avec l’autobus 747, au son de morceaux de Garou et de Cœur de Pirate, pour le côté local.

Par contre j’ai mis trois jours à me remettre du décalage horaire et de la fatigue post-vol. Il faut dire que le bruit constant de l’avion pendant huit heures n’est pas des plus reposant. C’est donc un peu à l’ouest (bien que concrètement je sois effectivement à l’ouest) que j’ai fait les démarches indispensables lorsqu’on arrive : ouverture d’un compte en banque, obtention d’un numéro de téléphone et demande du NAS, le numéro d’assurance sociale nécessaire pour pouvoir travailler. Tout ça aurait pu être fait en une journée si j’avais été en pleine possession de mes moyens intellectuels et de mon sens de l’organisation. J’ai un peu déambulé dans la ville pour la visiter mais c’est complètement au hasard que j’ai pris quelques clichés (quand j’y pensais).

Basilique Notre-Dame de Montréal

Côté hébergement, j’ai beaucoup de chance puisque je suis accueillie chez Myriam, une amie française rencontrée à Londres qui vit dans un super et magnifique appartement. Il est situé sur le Plateau, un quartier très prisé de Montréal.

2 Commentaires

  • Répondre Gabrielle 25 octobre 2015 at 13:57

    Sympa la bouche de métro ! 😉
    Encore des jolies couleurs !

  • Répondre Sylvie 25 octobre 2015 at 17:00

    Hello Cécile, contente de voir que tu es bien arrivée. Ces jolies couleurs d’automne me rappelle les photos de Clémentine du côté de Toronto 🙂

  • Laisser un commentaire